Site de la Communaute de Communes des Portes d'Auvergne
virgule
Violences faites aux femmes

Victime ou témoin, osez en parler !

Victime ou témoin, osez en parler !

 

 Comme annoncé dans le dernier bulletin intercommunal, quelques-unes de nos élues, une dizaine de femmes, mais aussi quelques-uns, puisqu’ils sont deux à s’être mobilisés sur ce sujet, ont décidé d’engager la Communauté de Communes des Portes d’Auvergne dans un processus de réflexion, d’information puis d’actions en faveur des femmes de notre territoire.
Et c’est d’information dont il est actuellement question avec la "Journée mondiale de sensibilisation aux violences faites aux femmes", organisée désormais chaque 25 novembre.
A cette occasion, une plaquette d’information a été élaborée par la commission avec l’appui de la personne chargée de mission départementale aux Droits des Femmes. Elle sera distribuée largement sur l’ensemble des 13 communes des Portes d’Auvergne.
Mais tout d’abord, ces violences, quelles sont’ elles ?
Qu’il s’agisse de coups, de menaces, de sévices sexuels ou de harcèlement moral, la violence est une entreprise de destruction.
Elle peut être physique, psychologique, verbale, sexuelle ou économique.
La violence faite aux femmes est un abus de pouvoir, un rapport de force pour contraindre et contrôler l’autre. Si la femme ou son entourage ne réagissent pas, les comportements violents vont se multiplier et les moments d’accalmie devenir de plus en plus rares et courts.
Qui est concerné ?
Chaque année, une femme sur dix, entre 20 et 59 ans, est victime de la violence de son partenaire. Une femme meurt tous les 3 jours sous les coups.
La violence faite aux femmes est une violence ordinaire qui touche des hommes et des femmes ordinaires. Elle n’est pas caractéristique d’un groupe social, économique ou culturel. Il n’existe pas vraiment de profil type de victime ou de bourreau. Une femme de votre entourage (mère, sœur, amie, voisine…) est peut-être victime…
Tout le monde est concerné !
Sommes-nous capables de détecter et d'écouter les signaux de détresse que ces femmes nous envoient ?
Sommes-nous capables de ne pas fermer les yeux quand la victime s’isole ?
Victimes ou témoins, osons-nous en parler tant que nous pouvons encore le faire ?
 
 
Etre écoutée, orientée, accompagnée, connaître ses droits…
Cliquez ci-dessous pour télécharger la plaquette

Retour
bas

Au 1er Janvier 2017 la Communauté de Communes fusionne avec la
Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay

Actuellement le site de la CC reste accessible, mais à terme il sera intégré au site de la nouvelle
Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay.